Garder son logement frais en été sans climatisation, comment faire ?
30 juin 2022

En été, les températures extérieures élevées peuvent générer inconfort et surchauffe dans l’habitat. Avec des gestes simples et des travaux de rénovation énergétique, il est possible d’améliorer le confort d’été sans avoir recours à un climatiseur. Voici les principes qui garantissent une meilleure protection de votre logement contre la chaleur.‬

 

Les principes qui garantissent une meilleure protection de votre logement contre la chaleur sans  consommer d'énergie :

 
 

1. Adoptez les Éco-gestes du confort d’été, ils permettent de préserver la fraicheur dans votre logement

  • Fermer les volets et les fenêtres dès que la température extérieure est supérieure à la température intérieure limite les apports de chaleur solaire
  • Faire de la ventilation nocturne : ouvrir les fenêtres et volets la nuit pour créer un courant permet de chasser la chaleur et faire rentrer la fraicheur
  • Limiter l’utilisation des appareils électroménagers (four, sèche-linge etc.), ils dégagent de la chaleur et font monter la température
  • Installer un ventilateur, il réalise un brassage d’air et améliore le confort ressenti
  • Créer des îlots de fraicheur : étendre un linge humide dans le logement, utiliser un brumisateur etc.

Nous vous conseillons d’anticiper les fortes chaleurs et de mettre en place ces éco-
gestes quelques jours avant l’augmentation des températures.
 
 

2. L’inertie thermique pour maintenir une température stable

L’inertie thermique d’un bâtiment est sa capacité à stocker la fraicheur et à la restituer petit à petit. Plus elle est élevée, plus le bâtiment mettra du temps à se réchauffer. Une forte inertie est donc un atout pour le confort d’été. Lors de travaux d’isolation, vous pouvez améliorer le confort d’été. Pour profiter au mieux de l’inertie de votre logement, les solutions les plus appropriées sont :
 
  • le choix de matériaux isolants denses ;
  • l’isolation de la toiture.
  • l’isolation des murs par l’extérieur ;

3. Le déphasage thermique pour se protéger de la chaleur

Le déphasage thermique représente le temps que met la chaleur pour pénétrer à l’intérieur du logement. Avec une isolation ayant un déphasage d’au moins 10-12h, le pic de chaleur sera ressenti au moment où vous pouvez réaliser une ventilation nocturne. Ceci permettra d’évacuer la chaleur lorsque la température extérieure sera plus basse. Retenons que même si le bâtiment peut vous aider à maintenir un bon confort d’été, vos actions sont essentielles pour préserver la fraicheur dans votre logement.

Bonjour, notre site utilise des traceurs (cookies) a des fins de collecte statistiques. Nous requérons votre accord pour activer ces fonctionnalités sur votre appareil.